épicentre

du festival pour se donner

rendez-vous, s'informer

préparer son parcours

grignoter...

  • menu
  • |
  • tout un lieu!

le village

Épicentre du festival, le village est le site idéal pour se donner rendez-vous, s’informer et préparer son parcours dans une ambiance chaleureuse. Coté détente, transats et espace jeux pour les enfants, grignotage pour petits creux et bien d’autres plaisirs vous y attendent.
Incontournable

le village

Épicentre du festival, le Village est le site idéal pour se donner rendez-vous, s’informer et préparer son parcours dans une ambiance chaleureuse sous un ciel éclatant de couleurs spécialement tissées par Cécile et Béa.
Coté détente…….

les rendez-vous du village:

Vendredi 9 octobre à 18h30: Lancement du festival avec une performance explosive de Cedric Ponti.

Georges Braque disait un jour à un de ces acolytes en regardant une toile blanche « c’est à cela qu’il faudrait arriver ».  Peinture à l’explosif: c’est dans un jeu de contradiction que nous entraîne Cédric Ponti. Tout commence par un « tableau blanc sur fond blanc », comme un écran déconnecté, une peinture sans peintre. A travers la performance, l’artiste invite ses spectateurs à contempler cet art du « direct ». En déclenchant lui même le processus, il fait naître une série d’oeuvres. Au crépitement de la mèche enflammée succède un joyeux éclairage du tableau; joyeux mais succinct: des explosions tonnent libérant ainsi un flot de couleur. Derrière cette poétique picturale qui se crée trône la mécanique implacable de l’explosif: c’est une peinture sanguinolente, à la fois d’une sensibilité exquise et d’une esthétique violente. Elle laisse le spectateur dans une tension permanente: le tableau est « beau» certes mais le signifiant est bien là, dur, noir, définitivement incontournable, résolument contemporain. Dans la phase finale du processus, ce n’est plus l’homme qui contrôle mais le dispositif.
- MGB

samedi 10 ocotbre à 22h: Set DJ: "Bitchy and Itchy"

à base de Hip-Hop, électro clash et de punk par Notorious Bitch, djette du collectif Pink Ponk.

Dimanche 11 octobre à 19h:

boeuf final et convivial des musiciens des Impromptus au village. Pour bien finir le festival, dans la bonne humeur et tous ensemble!

Le temps du festival: Photos "Orgasmiques"

Plongez dans le visuel du POC 2015 pour un selfie original.

Le temps du festival: Pigami, création participative d'une oeuvre numérique

à l’aide d’outils numériques ( tablette disponible sur l'atelier du festival ou son propre smartphone ) présents sur le site web du festival, le festivalier est invité à utiliser l'atelier virtuel de "customisation" d'origamis (sur le site du festival) qu’il pourra colorer, améliorer, déplacer, découvrir sous toutes ses formes et partager sur les réseaux sociaux. Avant, pendant et après le festival. Cet origami est ensuite «incorporé» dans un environnement virtuel qui va representer le carré du cours Joseph Thierry, devant la galerie. Une modelisation virtuelle et onirique du lieu dans laquelle le festivalier, toujours à l’aide de son interface numérique et qui lui servira d’objectif de caméra, pourra se deplacer, chercher son origami ( un peu comme des lunettes 3D virtuelles ) et voir les origamis déjà créés par d’autres festivaliers. Cette expérience est projetée sur grand écran et visible par tous durant tout le festival. Les festivaliers pourront ainsi voir en direct la construction virtuelle de la création en constante évolution.

Mais aussi...

  • Point info Vous y trouverez toutes les infos nécessaires pour élaborer votre parcours.

  • Climate Connections

    quand scientifiques et street-artistes témoignent des solutions mises en oeuvres pour lutter contre le changement climatique. ( installation de Tara Porte )

  • Parking gratuit

    Pour vélos et trotinettes. Ouvert Samedi et dimanche de 11h à 12h et de 14h à 19h.

  • Buvette, petite restauration & et aire de jeux pour les tout petits